le 19 Décembre 2018

Colombie: garder les tribunaux ouverts et honnêtes

Une nouvelle ère de collaboration commence

Les Colombiens se sont toujours méfiés de leur pouvoir judiciaire, y compris du plus haut tribunal administratif du pays, le Conseil d'État. Dans 2015, lorsque le bureau du procureur a arrêté des membres du système judiciaire de 11 pour avoir libéré un homme d'affaires controversé accusé de meurtre, la corruption au sein des tribunaux est devenue trop effroyable pour être ignorée.

Le gouvernement colombien s’est tourné vers le processus OGP pour lancer une réforme et améliorer considérablement la transparence et la responsabilité. Pour la première fois, le tribunal publie en ligne des informations sur ses ordres du jour, décisions et procédures antérieures, permettant ainsi aux citoyens et aux organisations de la société civile de mieux comprendre les fonctions complexes du tribunal et de surveiller l'action du tribunal en cas de corruption potentielle.

La réforme marque une nouvelle ère d'ouverture, rapprochant les citoyens et les tribunaux. Cette collaboration réduit la méfiance et la corruption.

(Justicia Abierta) Dialogues Open Justice avec la communauté autochtone de Sibundoy, Nariño, Colombie.

VOIR TOUTES LES CONTES IMPACT